Ce que disent les autres

Oulà là. Lorsqu’on est enceinte ou que notre bébé est né, beaucoup de personnes autour de nous nous donnent des conseils. Bon ou mauvais. Lorsque nous avons besoin de conseils, on trouve toujours des personnes qui peuvent nous conseiller.

Quand on a pas envie de recevoir des conseils. Que doit on faire?

J’en ai entendu des choses et je pense que chaque personne est différente et surtout chaque expérience.

Pourquoi les gens ne peuvent pas se taire?

Quand j’étais enceinte, j’adorais manger des oranges. On m’a dit que c’était pas bien pour le bébé. Euh bah j’ai demandé à mon medecin et elle m’a dit que non, je pouvais manger les fruits que je voulais.

Le plus dur, je pense c’est d’écouter les conseils de personnes qui n’ont pas d’enfant. Loool.

J”ai trouvé la super parade. Je dis oui oui à tous et ça rentre dans une oreille et ça ressort par l’autre.

Parfois je trouve que les conseils sont bien. Juste parfois.

Je pense que chacun doit vivre comme il a envie sans écouter les autres et demander conseil si besoin.

Bonne chance!

Advertisements

Les livres de grossesse

Pour ma première grossesse, j’ai eu  livres de grossesse. Un offert par la clinique, un autre par la province et un autre par mes cours prénataux.

Au début de ma grossesse, je ne trouvais pas cela pertinent de lire, je ne peux pas lire l’avenir mais cela me semblait très très loin. J’ai commencé à lire après mon 6ème mois de grossesse.

Ces livres m’ont été très utile. J’en ai beaucoup appris sur la grossesse en général, ce que je devais acheter et pleins de conseils sur mon changement de vie.Vivant dans un pays étranger, cela m’a aussi permis de comprendre comment cela fonctionnait dans ce pays Pour ma part, je raconte tous à mes amies et je répète souvent cette phrase:”on m’avait pas dit”. Il y a certaines choses qui ne sont pas expliquées dans le livre de grossesse. On nous prépare mais lorsqu’on se retrouve face à la réalité c’est parfois perturbant.

Je vous en dirai plus dans mes prochains post, notamment sur mon retour à la maison.

 

Je conseille à toutes les femmes n’ayant pas eu d’enfants de lire plusieurs livres de grossesse afin de faire une idée de ce qui les attends.

Avez vous lu des livres de grossesse? Si oui lesquels?

Quelle lessive choisir?

C’est vraiment une question que les futures mamans se posent. Lorsque je faisais les courses, je voyais des lessives pour bébé et cela ne m’avait jamais interpellé jusqu’à ce que j’achète des vêtements pour bébé.

Je me suis donc rendu au supermarché pour aller comparer les différentes lessives pour enfants. Du choix, beaucoup de choix. Quelle type de lessive choisir?

Ne sachant pas trop, j’ai pris la plus cher pour ne pas être déçu. Je ne fus pas déçu. Mais bon avec le prix exorbitant j’étais obligée d’être contente.

Après réflexion, je me suis dis que cela n’avait aucun sens d’acheter la lessive la plus chère, prendre la plus efficace ça a plus de sens. J’ai donc fais quelques recherche sur internet (merci google) et j’ai lu quelques articles sur les différentes lessives qu’on proposait au Canada. Je trouvais cela un peu compliquée de prendre une lessive hypoallergénique pour bébé et une lessive pour nous adultes.J’ai donc opté pour une lessive recommandé par les dermatologues et sans parfum ni colorant. Ca fonctionne très bien comme cela. Une lessive pour toute la famille.

Et vous quelle est la marque que vous utilisez pour lavez les vêtements de bébé? Quelle marque? Lavez vous à la main?

La valise de maternité

Que mettre dans sa valise de maternité? Hum. Quelle question! Je n’en savais rien, j’ai donc regardé quelques vidéos sur youtube et lu les livres de grossesse que l’on m’avait passé. Je me suis alors faite une petite idée de ce que je pouvais mettre.

J’avais toujours cette petite image avec la valise d’avant la porte et à la première contraction, bim bam boum, on prend la valise et on part.

Dans ma valise, j’ai mis 46 000 choses et au final, je n’ai rien utilisé à part mon gel douche et mes sandales pour aller au toilette.

J’avais préparer la valise bien soigneusement. J’ai pris le temps de trouver la lessive adéquate pour bébé et laver ses premiers vêtements, les faire sécher et les plier. J’étais toute joyeuse pendant cette activité. Là pour de vrai, je savais que le bébé allait bientôt être là.

Quand bébé est arrivé, j’étais impatiente de lui mettre des vêtements. Mais les infirmières enroulaient bébé dans une couverture et c’est tout. Moi j ‘étais avec ma blouse de maternité.  A un moment, je me suis dit que les infirmières allaient venir me voir pour me demander ses habits. Et ben non, personne ne m’a rien demandé. J’ai demandé à l’infirmière et elle me dit que c’était mieux pour l’enfant qu’il soit emmailloté mais que c’était très pratique pour elle pour le changer et faire les examens nécessaires. Ok donc je savais que ce que j’avais mis pour lui n’allait pas lui servir.

Pour ma part, j’en avais marre d’être en blouse où on voyait la moitié de ma corps (mon dos, mes jambes et mes fesses) alors après deux jours, je me suis dit que c’est bon, j’allais m’habiller. J’ai mis au moins 10 minutes à la faire car je devais passer tous les fils sous la blouse etc, enfiler mon leggings. Quand la spécialiste en lactation est venu pour me donner quelques cours, j’ai dû tout enlever et remettre ma robe. La misère!

Dans ma valise, j’avais mis:

 

Pour bébé:

-Des couches

– 3 bodys

-3 pyjamas

-crème

-des lingettes

-gel douche

-serviette de bain

– des cotons tiges

-un bonnet

-des chaussettes

-une gigoteuse

 

Pour ma part, j’avais mis:

-des serviettes hygienique( des maxi taille 5 et taille 2)

-des culottes larges

-soutien gorge d’allaitement

-crème pour le corps

-gel douche

-un pyjama

-Des claquettes

-un livre (non mais allo, oui oui après un accouchement)

-un journal pour écrire

-un leggins

-un tee shirt

-Produits pour les cheveux

-mon livre de grossesse

-Des coussinets d’allaitement

-des teterelles (faux téton quand on a les seins plats.)

-Brosse à dent

-Dentifrice

 

J’ai utilisé mes affaires de toilettes pour faire ma toilette. Le premier jour, j’étais incapable de me lever.

Je me dis qu’il vaut mieux emmener pleins de choses qu’on utilise pas plutot que de manquer de choses.

Et vous, qu’avez vous apportez? Qu’avez vous utiliser?

Les cours prénataux

Pourquoi prendre des cours? Je me suis souvent posé la question. Avant d’être enceinte, je me disais que ça servait à rien parce que forcément, on oublie les gestes qu’on a appris lors de l’accouchement.

Me sentant seule dans ma ville, n’ayant pas ma famille à mes cotés, je me suis alors dit pourquoi pas?

Je me suis inscrite au cours que proposait un organisme francophone. J’étais très sceptique au début. Les cours étaient très diversifiés: Yoga, Allaitement, Accouchement etc.

J’ai aimé cette diversification, ce n’était pas le même thème à chaque fois et heureusement. Par contre, j’ai trouvé que certaines intervenantes parlaient trop. En même temps si elles interviennent c’est pour parler, lool. Elles auraient pu aussi nous laisser un peu la parole pour qu’on expose nos ressentis. C’est ce qu’il me manquait.

J’ai apprécié me relaxer avec le yoga. C’était simple, et surtout relaxant. (oui je les dis deux fois).

Au final, je pense qu’il faut bien choisir ses cours et prendre des cours les plus diversifiés possible si on en ressent le besoin. Pour ma part, j’ai apprécié échanger avec les mamans et apprendre des expériences de chacune. J’ai gardé contact avec certaines mamans et aujourd’hui on peut se voir avec nos bébés et ça c’est génial.

 

Lancez vous!

 

Les super achats 2

Quand on est enceinte, on passe forcément par la case achat. Suite à mon précédent articles, j’avais fais une liste des choses essentielles que vous pouvez acheter. Ce sont vraiment les choses essentielles

Pour les articles de bain, il s’avère que je n’ai utilisé le thermomètre que deux fois. En fait,en mettant ma main dans l’eau, je savais si l’eau était à bonne température ou pas. C’est exactement pareil quand on se lave. On sait si l’eau est à bonne température ou pas. J’ai trouvé de bons articles sur Amazon mais je pense qu’on peut aussi trouver pleins de bonnes choses  dans les “gloceries”, à Babyrus, Ikea, si on veut acheter neuf. De bons articles d’occasion peuvent se trouver sur Varagesale. Pour ma part, des amis m’ont donné pleins de choses pour les fournitures.

J”ai oublié de rajouter le coupe-ongle. Les ongles d’un enfant poussent aussi vite que la vitesse de la lumière. Si vous ne voulez pas que votre enfant se griffe, il est impératif d’en acheter un.

Pour les couches, je vous conseille vraiment de pas en acheter beaucoup de la taille N et 1. Ce sont des couches que les bébés ne portent pas longtemps. Pour ma part, j’avais eu des couches gratuites en participants à des cours prénataux et j’ai acheté deux paquets de 88 couches de la taille N. C’était largement suffisant. Pour la taille 1: on m’avait offert 2 paquets. un de 100 couches environ, un autre de 40 couches environ. Sans compter que j’avais acheté deux paquets de  100 couches en promo. C’était trop. J’ai donné 110 couches à des amis environs. Je pense que deux paquets de 100 couches suffit largement.

Concernant les lingettes, j’avais opté au début pour des mini serviettes que j’imbibais d’eau. Puis finalement, je suis passée par des lingettes en coton que j’imbibe d’eau. Quand je sors, j’utilise des lingettes industrielles style Pampers ou huggies.

J’ai acheté de la crème hydratante Dove spécial pour bébé. Je me suis aussi procurer du beurre de karité que j’applique tous les deux jours environ à bébé en lui faisant un massage.

Il adore les massages et je trouve que sa peau est super bien.

Et vous qu’avez vous acheter qui n’apparait pas dans la liste? Faites vous des massages à votre bébé?

Les supers achats

Et oui, lorsqu’on est enceinte, on doit préparer l’arrivée du bébé et cela passe forcément par les achats. Le plus difficile c’est de savoir ce que l’on va avoir besoin. Comment peut on savoir? Adepte de l’anti gaspillage, je ne voulais pas acheter des choses dont je n’avais pas besoin.J’ai donc demander a mon entourage, mes copines, ma soeur de me dire ce qu’elle avait acheté pour leurs enfants à la naissance. J’avais aussi trouvé une liste sur Facebook.

J’ai donc combiné ce qu’elles avaient acheté et fais ma propre liste. J’ai pris l’essentiel. Plusieurs thèmes: vetements, bain, fournitures, maman.

 

Vetements:

-7 bodys

-7 pyjamas

– 6 paires de chaussette

-3 bonnets

-7 bavoirs

-7 débarbouillettes

-Un manteau 6 mois

-Une gigoteuse 0-3 mois

-une gigoteuse 3-6 mois

Bain:(article à venir)

-Un savon doux

-Un thermomètre

– une mini baignoire pour enfant ( je ne sais pas comment on appelle cela)

-2 serviettes de bains

 

Fournitures:( article à venir)

 

-Un transat

-un berceau avec un matelas

-des draps

-une table à langer

-Deux paniers :une pour ranger les couches, une pour jeter les couches

– un tapis d’éveil( on peut attendre les deux mois de l’enfant pour l’acheter)

-une poussette

-Un siège auto

 

Autres:(article à venir)

-Des couches (articles à venir)

-Des lingettes

-Crème hydratante

-Crème pour les fesses

– Vaseline

-Echarpe de portage

-Un thermomètre

-Un mouche bebe

-2 couvertures légères pour sortir

-grosses couvertures pour sortir

-Un sac à langer

Maman:( article à venir)

-3 Soutien gorge d’allaitement

-7 culottes confortables

-des coussinets d’allaitement

-des serviettes hygiéniques de différentes tailles

 

Après on peut aussi acheter des jeans et des pulls mais cela dépend de la saison. Le plus important c’est d’avoir des pyjamas et des bodys (outfit en anglais).

Mon enfant est né en juillet donc en plein été. Je ne lui ai acheté aucun “vetements“ autre que le pyjama et je me suis rendu compte qu’il n’en avait pas forcément besoin. Il a reçu quelques cadeaux des shorts et tee shirts qu’il a pu porter quelque fois avant que cela ne soit trop grand!

Vivant dans une région qui change très vite de temps, je ne voulais pas acheter des vêtements qu’il n’allait pas porter. Je me suis donc contente du minimum.

Un mois et demi après la naissance de mon enfant, la température a chuté. J’ai donc acheté un jean et une salopette car il n’avait aucun vêtement d’hiver. On lui avait offert un pull et j’avais aussi pris un pull à capuche.

Je trouve que les vêtements pour enfants sont assez cher. Plus cher pour les garçons que pour les filles,alors je n’hésite pas à aller dans les magasins pour vêtements et de regarder les réductions. On peut trouver des vêtements de qualité avec des réductions en tout temps. Dès que je me rend dans une boutique, je demande s’il ya des réductions et s’il va y en avoir prochainement.

Lorsque je fais mes courses au supermarché, je n’hésite pas à regarder dans les rayons pour enfants.

Il y a aussi les magasins de seconde main qui vendent des vêtements pour enfant. Ici au Canada: “ Value Village” ainsi que “Once upon a child”

Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’acheter plus que ce que j’ai mentionné au dessus.

Heureusement que je n’ai pas acheté plus que cela car j’ai reçu beaucoup de cadeaux. La plupart des choses que l’on m’a offert était de tailles 0-3 mois. L’idéal est d’acheter des vêtements 0-3 mois. Et ensuite d’ajuster plus tard. Mon enfant faisait 3 kilos à la naissance donc les vêtements 0-3 mois étaient parfaits.

Alors prêtes?

Les vêtements de grossesse

Lorsqu’on est enceinte pour la première fois, on se pose beaucoup de questions. Pour ma part une des questions que je me posais est: “Comment vais je faire pour m’habiller?”

Il est difficile de prédire si on va prendre beaucoup de poids ou non et si notre poids va être correctement réparti! En plus, si on accouche en été ou en hiver, le temps est différent, on ne s’habille donc pas de la même façon.

Ma date était prévu pour début août. J’étais donc enceinte en hiver pour les premiers mois de grossesse. En hiver, on s’habille généralement plus large qu’en été. M’habillant de façon un peu large, il était assez facile de camoufler mon ventre sous des pulls. Mon ventre était très petit!

Mes achats:

En tout et pour tous, j’ai acheté 2 jeans. Au bout d’un moment, mon ventre ne rentrait plus dans mes jeans et je me sentais surtout à l’étroit dans mes anciens jeans avec le ventre qui me serrait. L’avantage que j’ai eu et que je porte des vêtements assez ample, dans ma garde robe j’avais aussi des robes amples (parfait pour l’été).

Vivant au Canada,j’ai acheté mes jeans a Thyme Maternity. J’ai fais le choix de les acheter neuf. Un jean coute environ 40$. C’est assez cher mais assez rentable. J’ai porté mes jeans tous les jours en faisant des machines chaque semaine.

Avant d’aller à Thyme maternité, je suis allée à H&M. Le rayon maternité était ridicule, pas fashion. Je me suis aussi rendu à Gap, ils m’ont alors dit que Gap maternité n’existait qu’en ligne.

Donc en faite, quand on est enceinte, on ne peut plus faire de shopping et surtout, le choix reste très limité. En ligne, on trouve pleins de choses mais ce n’est pas pareil de faire les “magasins” que de shopper en ligne. On ne peut pas essayer! Et lorsqu’on est enceinte, on a besoin d’essayer. Notre corps change tellement.

Comment doit on faire pour s’habiller ?

  • Aller dans les boutiques qu’on aime et regarder tous les rayons. On peut trouver des hauts sympas qui ont une matière assez élastique ou assez large au niveau du ventre qu’on pourra aussi porter après la grossesse. Exemple si vous faites du M, vous pouvez chercher des vêtements en taille M mais qui sont assez large au niveau du ventre.
  • Les Cardigans ou gilets sont aussi une bonne alternative, pas besoin de les fermer.
  • Les leggings sont aussi génial, ils épousent la forme de votre corps combinée avec des robes c’est parfait.
  • Si vous voulez investir dans des vêtements de maternité, il est préférable de les essayer et de prendre des vêtements que vous pourrez aussi porter après votre grossesse.
  • Si vous souhaitez faire des achats en ligne, regardez bien les conditions de retour! En fonction du pays où vous habitez, vous pouvez trouver pleins de boutiques pour femmes enceintes.
  • Il y a aussi les magasins qui vendent des vêtements déjà portés mais en bon état comme “Value Village”. On peut trouver des bons deals au rayon maternité.

N’hésitez pas à surfer sur internet pour trouver les boutiques pour femme enceinte près de chez vous. Demander aussi à vos amis ou elles ont acheté leurs vetements lorsqu’elles etaient enceinte. Parler à vos amis! Cela m’a beaucoup aidé pour ma part de le faire.

Ma grossesse

Pourquoi dans le mot grossesse, il y a le mot grosse? C’est la question que je n’arrête pas de me poser.

My story:

J’ai tout de suite su que j’étais enceinte, j’avais tellement envie de dormir, tout le temps et à n’importe quelle heure alors que d’habitude je déteste les siestes. Après 10 jours, de retard de regles, je me suis dis que j’allais aller chez le medecin juste pour qu’il me confirme oralement ce que je savais déjà mais surtout pour qu’on m’explique les démarches à suivre. Comment ca se passe ici au Canada? Pour ne pas me compliquer les choses, j’ai décidé d’être suivi à la clinique francophone. Plus simple pour comprendre tous les termes médicaux en sachant qu’en Alberta la plupart parle anglais.

 

C’est l’infirmière qui fait office de médecin qui m’a reçu. J’ai du aller faire pipi dans un pot (le début de plusieurs pipi dans les pots). J’avais jamais fait cela avant. Non mais comment on fait quand on est une fille pour faire pipi dans un tout petit pot? Ya pas de remède, faut essayer de viser juste sinon on s’en prend plein les doigts.

Toute souriante et toute joyeuse, elle m’annonce que je suis enceinte. Je n’ai pas saute de joie, ni crier. Je suis resté de marbre. Au fond, je le savais déjà. Oui, je fais partie de celle qui ont du mal à exprimer leurs émotions parfois.

Suite a ma non -réaction, j’ai eu le droit à: “Tout va bien? Et a une multitude de questions. J’ai finalement répondu que j’étais contente mais triste de vivre cet événement sans ma famille. Les questions se sont arrêtés. Ouf!

C’est parti pour 9 mois de suivi! RDV toutes les 4 semaines chez le médecin et après la 26ème semaine rdv toute les 2 semaines. Bon c’est bien, le suivi est présent. Pour ma part RAS. Je pensais qu’à chaque fois, j’allais devoir me déshabiller complètement et montrer mes parties intimes mais non en fait. Donc no stress les filles,

 

Mon premier mois de grossesse, je n’avais rien, tout était normal.

2eme mois: quelques nausées et des odeurs que je ne supportais pas. J’avais du mal a cuisiner.

A partir du 3eme mois jusqu’au 8ème mois de grossesse, je n’avais rien. tout était parfait. Mon ventre prenait de plus en plus de place mais rien de gênant.

J’ai eu quelques etourdissement a mon 8 eme mois de grossesse qui se sont accentués avec la chaleur lors de mon 9ème mois. Horrible comme sensation de ne pouvoir rien faire, juste dormir et être allongé.

Toutes les grossesses sont différentes. Pour ma part bonne expérience. Certaines trouvent ce moment magique, exceptionnelle, elles en parlent tout le temps et s’habillent de façon à ce qu’on voit leurs ventres. Pour ma part, je suis restée tel qu’elle, je ne parlais jamais de ma grossesse, beaucoup ne savaient pas que j’étais enceinte. Chacun fait comme il sent!

Ce que je détestais le plus c’est qu’on essaie de toucher mon ventre. Combien de fois j’ai stoppé des gestes ou j’ai reculé quand cela arrivait! Non mais allô, qu’est ce que vous auriez fait si quelqu’un voudrait toucher votre ventre?

Ce que j’ai apprécié le plus c’est le fait de pouvoir manger comme je voulais sans restriction et de pouvoir prendre du poids sans complexe!

Et vous qu’est ce que vous avez détesté? Qu’est ce que vous avez aimé?