L’allaitement

Issue d’une culture africaine, je me suis jamais réellement posé de questions sur l’allaitement. Pour moi, c’était évident et naturel d’allaiter. Auparavant, je n’avais jamais entendu de problème ou de difficultés liées à l’allaitement. J’étais dans ma petite bulle et dans un monde à part.

Lorsque j’ai accouché, l’infirmière m’a aidé à allaiter mon bébé. Après avoir un peu téter, bébé s’est endormi toute la journée. A plusieurs reprises, des infirmières sont venues dans ma chambre pour que je lui donne à manger mais sans succès. Bébé n’avait pas le réflexe de téter et moi j’avais pas de lait. Pendant 24h ça allait puis ce fut la catastrophe, bébé avait faim et il ne pouvait pas manger. J’ai alors donné du lait industriel. je ne voulais pas mais je n’avais pas le choix.

Une spécialiste de l’allaitement a passé la deuxième journée dans ma chambre pour expliquer comment je devais faire pour tirer mon lait et comment positionner bébé pour qu’il tête. Troisième jour, rebelote.

En sortant de l’hôpital, direction la pharmacie pour emprunter un tire lait. A la maison, je me suis demandé si cela allait continuer. Une infirmière est venue me voir et a appelé la clinique de lactation pour moi afin que je puisse me faire suivre. Rendez vous pris, rdv à la clinique de lactation.

A chaque fois, la consultation se passait ainsi:

-On me demandait combien de fois il mangeait par jour.

-Combien de ml je tirai par jour.

-Combien de ml il mangeait.

-Comment je me sentais.

Puis on passait à la technique. J’avais en possesion un coussin d’allaitement, bébé était juste en couche et la pratique commençait. Au début, je devais utiliser une téterelle pour que cela soit plus facile pour bébé d’attraper. Puis je devais essayer sans la téterelle et ceux à chaque fois qu’il devait manger. Persévérance, j’ai mis exactement un mois avant d’allaiter correctement.

Autre problème qui s’est posé, le biberon fourni avec le tire lait avait un débit très rapide. Il était donc impatient quand il passait au sein (débit beaucoup plus lent). J’ai du donc changer de biberon.

Le conseil que je donne à tous le monde: Persévérer. Vous  allez y arriver si vous avez vraiment envie même si cela est fatiguant et que ça prend du temps. J’en suis l’exemple parfait.

 

Et vous comment s’est passé votre allaitement?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s