L’allaitement

Issue d’une culture africaine, je me suis jamais réellement posé de questions sur l’allaitement. Pour moi, c’était évident et naturel d’allaiter. Auparavant, je n’avais jamais entendu de problème ou de difficultés liées à l’allaitement. J’étais dans ma petite bulle et dans un monde à part.

Lorsque j’ai accouché, l’infirmière m’a aidé à allaiter mon bébé. Après avoir un peu téter, bébé s’est endormi toute la journée. A plusieurs reprises, des infirmières sont venues dans ma chambre pour que je lui donne à manger mais sans succès. Bébé n’avait pas le réflexe de téter et moi j’avais pas de lait. Pendant 24h ça allait puis ce fut la catastrophe, bébé avait faim et il ne pouvait pas manger. J’ai alors donné du lait industriel. je ne voulais pas mais je n’avais pas le choix.

Une spécialiste de l’allaitement a passé la deuxième journée dans ma chambre pour expliquer comment je devais faire pour tirer mon lait et comment positionner bébé pour qu’il tête. Troisième jour, rebelote.

En sortant de l’hôpital, direction la pharmacie pour emprunter un tire lait. A la maison, je me suis demandé si cela allait continuer. Une infirmière est venue me voir et a appelé la clinique de lactation pour moi afin que je puisse me faire suivre. Rendez vous pris, rdv à la clinique de lactation.

A chaque fois, la consultation se passait ainsi:

-On me demandait combien de fois il mangeait par jour.

-Combien de ml je tirai par jour.

-Combien de ml il mangeait.

-Comment je me sentais.

Puis on passait à la technique. J’avais en possesion un coussin d’allaitement, bébé était juste en couche et la pratique commençait. Au début, je devais utiliser une téterelle pour que cela soit plus facile pour bébé d’attraper. Puis je devais essayer sans la téterelle et ceux à chaque fois qu’il devait manger. Persévérance, j’ai mis exactement un mois avant d’allaiter correctement.

Autre problème qui s’est posé, le biberon fourni avec le tire lait avait un débit très rapide. Il était donc impatient quand il passait au sein (débit beaucoup plus lent). J’ai du donc changer de biberon.

Le conseil que je donne à tous le monde: Persévérer. Vous  allez y arriver si vous avez vraiment envie même si cela est fatiguant et que ça prend du temps. J’en suis l’exemple parfait.

 

Et vous comment s’est passé votre allaitement?

Advertisements

Couches jetables ou recyclables?

Je me suis souvent posé la question: couches recyclables ou couche jetables. Lingettes recyclables ou lingettes jetables?

J’ai opté pour des couches jetables car mes amis m’ont offert plus de 10 paquets de couches jetables. Je ne savais pas si le fait de les laver me fatiguerait et me prendrait beaucoup de mon temps. Si vous envisagez d’avoir plusieurs enfants, il est préférable de prendre les couches recyclables (moins cher, plus écologique, moins de déchet pour notre planète)

J’ai une amie qui a opté pour les couches recyclables, c’est vraiment écologiques car pas de déchet. Elle lave les couches deux fois par semaine. Pour que cela soit économique, il est préférable d’avoir une machine à la maison sinon cela ne vaut pas le coup.

Concernant les lingettes, j’ai opté pour les lingettes lavables à la maison et lingettes jetables à l’extérieur. C’est vrai que cela est très économique et surtout évite les déchets toxiques.

 

Pour mes prochains, je pense investir dans des couches recyclables et acheter quelques paquets jetables lors de voyage.

 

Et vous? Couches jetables ou pas? Lingettes jetables?

Dormir ou pas avec son bébé

D’après les médecins et les différents ouvrages de grossesse, il est déconseillé de dormir avec son bébé. Pourquoi des personnes le font elle si cela est déconseillé?

A la maternité, bébé dort dans sa bassinette. Nous sommes trop fatiguée de toute façon pour le prendre dans nos bras. Quand nous reprenons nos esprits et notre forme, nous avons plus de force pour porter bébé.

Pour ma part, la question ne s’est pas posée. Bébé n’a aucune habitude pour l’instant pourquoi lui en donner une qui va m’empêcher de dormir correctement? Lorsque bébé a eu deux mois, il a commencé a beaucoup pleurer et là j’ai compris. J’ai compris que bébé change est que suite à la fatigue, on peut décider de mettre bébé dans son lit pour qu’il sente votre présence et s’endorme plus facilement. Quels sont les risques?

 

1- Il est dangereux de dormir avec son bébé, risque d’étouffement et d’écrasement.

2-Vous dormez mal parce que vous avez peur d’écraser bébé

3- Bébé ne peut plus dormir sans vous.

4- Il est difficile de réhabituer bébé à dormir seul

 

A vous de voir ce qui vous semble mieux mais surtout penser à la sécurité de bébé!

Et vous avez vous dormi avec votre bébé?

Les vergetures

Complexe de femmes, partout on en parle, dans les magazines, sur internet.Pendant ma grossesse, en me regardant dans le miroir, je me suis rendu compte que j’en avais pas! J’étais heureuse et je me sentais chanceuse. Un ventre et c’est tout, sans trace. Après l’accouchement, quelle surprise quand je découvris qu’en faite, j’en avais plusieurs sur les côtés.

J’ai commencé à lire des articles sur comment les estomper (vous trouverez pleins d’articles sur google). Par la suite, je me suis dis que ça m’importait peu d’en avoir. Les vergetures sont la marque indélébile que je suis devenue maman. Je ne me mets jamais en deux pièces sur la plage et même si je le faisais. Qu’importe. C’est mon corps et je l’aime ainsi.

Et vous, avez vous eu des vergetures?